Parmi les dossiers que traite l’équipe AGEPolytique tout au long de l’année, certains sont récurrents ou occupent l’équipe sur de longues périodes. Voici un aperçu des principaux sujets :

Augmentation des taxes d’études :

Le 28 septembre 2017, un projet de hausse progressive des taxes d’études a été proposé par le Conseil des EPF. Cette hausse ferait passer le montant des taxes d’études de 1160 à 1660 CHF par an et s'échelonnerait à partir de la rentrée 2019-2020. L’Agepoly a été consultée et a pris position contre cette hausse qu’elle juge néfaste pour le milieu estudiantin. Une campagne active d’information des étudiants est actuellement menée afin d’inviter un maximum d’étudiants à s’exprimer et à débattre de la situation. De plus un débat public a été organisé le 14 novembre en CO2 ainsi que des groupes de travail pour se pencher sur la question.

Vous pouvez trouver le communiqué de presse de l'AGEPoly à ce sujet ici

Mise à niveau (MAN) :

Le semestre de mise à niveau a été introduit durant l’année académique 2016/2017 pour remplacer le cours de soutien Polymaths. Il concerne les étudiants ayant eu moins de 3.5 de moyenne lors du 1er semestre du cycle propédeutique. La mise à niveau a pour but de renforcer les connaissances et aptitudes en mathématiques et en physique de ces étudiants. La non-réussite du semestre de mise à niveau entraînant un arrêt des études à l’EPFL, l’équipe AGEPolytique reste attentive aux retours des étudiants.

Restauration sur le campus :

Le campus de l’EPFL propose une vaste offre de restauration. La clientèle majoritaire ne disposant que d’un budget serré, il est primordial que les prix restent accessibles et stables. Les plages horaires de la restauration doivent également pouvoir satisfaire les besoins des étudiants, avec la possibilité de manger le soir et le samedi midi sur le campus pour un prix raisonnable. A ce propos, la cafétéria de l’Esplanade est désormais ouverte le samedi midi.

Semaine de vacances au premier semestre :

La mise en place d’une semaine de vacances au milieu du premier semestre est une idée qui ravirait nombre d’étudiants. Après maintes discussions au fil des années, il s’avère que la réalisation d’un tel projet n’est pour l’instant pas envisageable car elle dépend d’instances au niveau national.

Enseignement :

Les méthodes d’enseignement évoluent, avec l’apparition de nouveaux supports d’enseignement comme les MOOCs (Massive Open Online Courses). Même si cela peut constituer une plus-value pédagogique, nous restons attentifs aux retours des étudiants.

La généralisation des QCM pour les examens du cycle propédeutique suscite également des inquiétudes quant à la qualité et la pertinence des moyens d’évaluation.

Infrastructures :

Le nombre d’étudiants à l’EPFL a considérablement augmenté au fil des années. Par conséquent, il est important de maintenir des conditions d’études propices à la réussite des étudiants. L’équipe AGEPolytique s’enquiert ainsi régulièrement auprès des délégués et des étudiants de la disponibilité des infrastructures sur le campus, de l’occupation des auditoires, etc.

Représentation nationale :

Depuis le 1er janvier 2015, l’AGEPoly ne fait plus partie de l’UNES (Union des étudiant-e-s de Suisse). Toutefois, l’AGEPoly et l’AGEPolytique veillent à développer des liens avec les autres associations d’étudiants en Suisse. Une coopération toute particulière a lieu entre l’AGEPoly et le VSETH (Association des étudiants de l’ETH) pour les sujets ayant trait aux deux EPF.

***

A tout ceci s’ajoutent de nombreux autres sujets et discussions visant à représenter au mieux les intérêts des étudiants au sein de l’EPFL.

© 2015 Agepoly, inc. All rights reserved.

Navigation